Publicités
Non classé

Les DIX CHOSES que je n’aime pas au Japon 

Les dix choses que je n’aime pas au Japon 

  1. Il y a trop de règles. Quand je dis trop, je n’exagère même pas. Ceux qui ont déjà vécu au Japon me comprendront. Des règles pour tout : marcher dans la rue, trier ses ordures, dire bonjour, dire au revoir…
  2. Le chacun pour soi. Les japonais, souvent, ne pensent qu’à eux même. Il n’est pas rare de voir une jeune femme porter de gros sacs toute seule et personne ne l’aidera. Petite anecdote : quand je suis arrivé au Japon, j’avais trois grosses valises qu’il m’était difficile de porter tout seul, et personne ne m’a aidé une seconde à les porter tandis qu’en France plusieurs passants m’ont aidé à les soulever sans que je ne demande rien à personne.
  3. La nourriture est souvent très chère. Il est très difficile de cuisiner au Japon, c’est peut-être dur à croire, mais au Japon ça coûte souvent moins cher de se nourrir dehors.
  4. L’idéalisation des étrangers. Pour beaucoup de japonais, quand tu es étranger, tu es forcément cool ou « kakkoi » comme ils le disent si bien et cette fausse image véhiculée par les médias japonais est souvent à l’opposé de la réalité. Comme ce fameux reportage japonais sur Marseille, ou la ville y est montré comme une ville rose, sans danger et où il y fait bon d’y vivre.
  5. L’ignorance de la plus grande partie de la population japonaise. Le Japon est constitué à 95% de japonais, c’est à dire une présence minime d’étrangers, la plupart ne sont souvent jamais sortis du Japon, ceci n’est pas de leur faute, c’est juste que le pays c’est ouvert très tard sur l’occident, c’est pas plus mal d’ailleurs …
  6. Les Japonaises, pas toutes évidement, un type bien précis : celles avec la voix aiguë bien perçante et qui essayent de tout faire pour ressembler à des enfants, et qui prêtent un culte aux idoles (Janis, Arashi, etc…)
  7. Les différents langages honorifiques pour s’adresser à son supérieur, son inférieur, le docteur, les clients …etc
  8. L’importance donnée aux noms de ton université. Si par exemple tu es de Todai tu es intelligent, mais si tu es de Kansai university stupide. Mais sans connaître quelqu’un, les Japonais ont tendance à coller très rapidement une étiquette sur une personne selon l’université dont il est diplômé.
  9. Le rôle de la femme dans la société japonaise, pour beaucoup de japonais la femme ne peux pas être légale de l’homme, au point de vu professionnel, je développerai plus ce sujet dans un autre article.
  10. Le Tatemae et le Honne, deux termes très importants, pour faire cour le Tatemae c’est la position que l’on adopte en public (par opposition à sa véritable opinion privée) et le Honne ce sont les vrais sentiments exprimés d’une personne.

Kevin.

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire